Elle ne le sait pas encore mais elle et moi allons vivre des aventures complètement dingues ensemble. On ne se connait pas mais je promets de prendre mon temps. Je lui demande seulement de me faire confiance et de me laisser la guider. Aujourd’hui j’ai rendez-vous avec ma nouvelle moto, une Triumph Bonneville T100.

Une page est en train de se tourner mais le passé ne sera jamais oublié. Je me suis résigné et j’ai laissé mon ancienne compagne de voyage filer vers une nouvelle vie. Loin de moi. J’ai un sérieux pincement au cœur mais je la remercie pour tout ce que j’ai vécu sur la route avec elle.

C’est la période de tous les changements pour moi. Cette révolution je la prépare depuis plus d’un an. Nouvelle vie, nouveau boulot, le plus important étant de mettre le plus de distance possible entre moi et Paris. Pendant des années j’ai cherché mes racines pour finalement découvrir qu’elles étaient là où j’étais depuis le début.

Tout comme moi, cette Bonneville quitte Paris sans regarder derrière elle. Je viens la chercher avec tous mes sacs que je sangle sur elle et en avant. On se casse.

But today you’ll be the master or the slave
It’s up to you
Oh my beautiful disaster take me anywhere you choose

Je fais un pacte avec elle pour cette nouvelle aventure. Si elle me suit je promets de prendre soin d’elle, de l’emmener vivre une vie fabuleuse mais plus calme et surtout plus saine au bord du Bassin d’Arcachon. Je lui promets des couchers de soleil au bord de l’océan, un spectacle exceptionnel comme elle n’en a jamais connu de toute sa vie, aussi souvent qu’elle le voudra.

Close the door
Turn the key
Do you like
What you see

Visiblement négligée pendant des années par quelqu’un qui n’a jamais su voir sa vraie valeur et entretenir ce qui la rend si précieuse, je n’y vais pas par quatre chemins. Je l’invite à un tour de manège de 3000 km en deux semaines, à travers la France, pour respirer l’air pur et se souvenir qu’il existe quelque chose d’autre, quelque chose de plus grand que soi.

Nous nous perdons dans l’immensité du parc des Volcans, sous un ciel de plomb tellement gris qu’on ne peut pas distinguer où l’horizon s’arrête et où le ciel commence. Je suis perdu dans mes pensées, le temps est figé. Il ne reste plus que moi et ma moto, il n’y a pas âme qui vive à des kilomètres à la ronde.

Nous sommes plantés tous les deux au milieu de volcans millénaires éteints. Ils ont vu passer des wagons d’idiots dans mon genre et ils en verront encore beaucoup d’autres.

Nous ne sommes rien, nous sommes des fourmis insignifiantes qui ne faisons que passer. L’ego est futile, la résistance est inutile. Rien n’a d’importance. Tout ce qui compte c’est le présent et mon présent se résume à moi, ma moto et basta. Tout ce que je veux c’est rouler et me sentir un peu vivant. Le reste n’a aucune importance.

All I want is to feel something that’s real before the end

 

Si tu aimes, partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf − un =