Il y a quelques semaines j’ai mis en concurrence différents types de chaussettes, parce qu’on en porte tous les jours sans vraiment y faire attention, et pour enfin répondre à cette question qui déchaîne tant de passions : quelle chaussette est vraiment la plus adaptée au motard?

Si mes chaussettes Spider-Man avaient remporté la première place dans mon cœur, je ne pouvais pas en dire autant du modèle pour motards que j’avais testé : elles n’étaient pas mieux qu’un produit plus générique, et pourtant trois fois plus chères. Ça m’avait d’ailleurs donné l’idée d’un nouveau nom plus adapté à ce concept du tout-technique : la « Housse de pied« .
Persuadé de pouvoir me faire changer d’avis sur la question, Michel d’Ixtem Moto m’a expliqué que je m’étais peut-être tout simplement trompé de produit et m’a proposé de renouveler mon expérience en testant les chaussettes Klim Mammoth.

klim_mammoth_sock_black_detailKlim est une des marques-référence pour les motards baroudeurs, qui se distingue tout particulièrement par la qualité de ses produits. Ma première préoccupation :  tester un produit que je serais vraiment susceptible d’acheter, et à plus de 30 euros la paire de chaussettes ce n’était pas gagné d’avance…
C’est la première fois qu’on me confie de l’équipement pour un test, mais j’ai observé la même impartialité et la même exigence que pour mes tests-maison.

Sur l’étiquette, premier bon point : les Mammoth sont fabriquées avec 85% de laine de mérinos, on ne paye donc pas que la marque! Et chez Klim ils n’ont pas été radins sur les quantités : 178g à la pesée, contre 101g pour mes chaussettes de ski basiques (pointure 45). La laine de mérinos c’est un peu la matière miracle des équipements techniques : chaleur, confort, aucune rétention d’odeurs ni d’humidité, ça se lave en machine, et ça sèche vite. Bref, le produit a priori parfait pour les hivernales!

En tant que Motarologue il fallait faire les choses correctement : j’ai tout inspecté, à l’endroit, à l’envers, sur les mains, sur les pieds… Bref, la totale! Au premier contact, j’ai été bluffé par la qualité des finitions et
l’épaisseur de la laine : j’avais l’impression de porter des chaussons, et je ne sentais absolument pas le froid du sol sous mes pieds.
Ma copine ne s’y est pas trompée non plus : elle me les a chapardées dès que j’ai eu le dos tourné, et je ne les ai pas revues avant le lendemain matin…

IMG_1370-copie - CopiePour voir ce que les Mammoth ont dans le ventre j’ai profité d’une journée-moto de 10h à l’occasion d’un aller-retour Paris/Touquet pour l’Enduropale, avec une météo au poil pour ce test : du froid, du vent, et des grands seaux sur le casque! Dans un souci d’impartialité j’avais enfilé une chaussette Klim sur un pied, et pour l’autre j’avais opté pour la solution la plus classique : la chaussette de ski.

Au bout d’une demie-heure de route la différence se faisait déjà sentir, et au bout d’une heure c’était flagrant : je n’irais pas jusqu’à dire que j’avais froid sous ma chaussette de ski mais le cap de l’inconfort était nettement passé, tandis que mon autre pied était bien au chaud. Et impossible de compenser en rajoutant une couche : mon pied n’aurait jamais logé dans la botte.
Au retour j’ai échangé les chaussettes pour confirmer le résultat, et le verdict a été identique : les Klim ont gagné le match!

IMG_1381-copieÀ moto comme au boulot je me suis tapé ma part de galères dans le froid à grelotter jusqu’à avoir mal, parce que j’avais été trop optimiste sur mon équipement ou la météo, ou parce que je n’avais tout simplement pas le choix. Les chaussettes du même type que les Klim Mammoth ont définitivement gagné leur place dans ma liste des équipements à avoir.

Les + : Chaleur, confort, sèchent rapidement.
Les – : Le prix, un peu cher à l’achat mais qui est totalement justifié à l’usage.

Pour qui? Pour les motards roule-toujours qui n’ont pas peur de l’hiver, même les purs et durs fans d’hivernales et de pneus cloutés, qui veulent du matériel sérieux qui tient vraiment chaud.

La Klim Mammoth sur le site d’Ixtem-Motoheader1

Si tu aimes, partage !

Encore un peu de lecture?

5 thoughts on “ Test : la Klim Mammoth ”

  1. Tu m’as donné envie d’en acheter une paire, Vincent Le Motarologue!
    Mais j’ai une question: que donnent-elles après lavage en machine? Est-ce qu’elle ne vont pas rétrécir?
    Et surtout, peut-on les sécher au sèche-linge sans qu’elles diminuent 3 fois de taille?

    1. Aucun problème pour le lavage en machine et à la main, ça ne bouge pas d’un poil de mouton 😉
      Par contre pas de sèche linge, c’est de la laine

      1. Mais ça sèche très vite. C’est l’avantage de la laine de mérinos. Ça rejette l’humidité, c’est antibactérien et ça sèche vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *