chaussette

Dernièrement je me suis aperçu que les équipementiers avaient fini par vraiment tout décliner pour la moto. A se demander comment nos parents ont pu faire sans… On avait déjà les sacs à dos, les lunettes, et les k-way par exemple, mais maintenant on trouve absolument tout : des t-shirts, des pulls, des chaussettes, etc. Même des trousses de soin à glisser dans le top case, dont la seule différence avec celles vendues en pharmacie est le prix. J’te le donne en mille : elles sont plus chères, pour le même contenu.

Vu que personne ne prend le temps de parler de ce genre de petits accessoires, j’ai décidé de m’y intéresser. Cette semaine, je vais donc te parler de la housse de pied. J’aurais pu simplement appeler ça une « chaussette », mais là on arrive à un tel degré de spécialisation des vêtements qu’il fallait que je lui trouve un nom unique, un truc qui claque. Et ça tombe bien, parce que c’est un sujet de saison : on se caille grave sur la route en ce moment, et Papy Noël ne va pas tarder à débarquer pour remplir nos chaussettes avec des jouets par milliers.

Conformément au Traité de Motarologie (à venir), j’ai donc testé et comparé plusieurs types de chaussettes en conditions réelles : la classique en coton, la chaussette de ski, de rando, et enfin la luxueuse housse de pied.

La classique 100% coton

IMG_0430Budget : 5€ les deux paires environ

Tu constateras que pour ce test j’ai sorti ma plus belle paire. Attention à ne pas lire cette phrase trop vite. La chaussette en coton, on l’a a tous au fond du tiroir. C’est celle qu’on enfile un peu machinalement. Parfois elle est tellement usée qu’elle n’a plus trop de forme, et on commence même à voir au-travers. Mais comment te séparer des chaussettes avec lesquelles tu es parti à Rome en 2011? J’en profite pour dénoncer ma copine qui me menace fréquemment d’une guerre thermonucléaire si je ne jette pas mes vieilles chaussettes sur le champ. Mais c’est plus fort que moi, elles retrouvent invariablement le chemin du tiroir.

A moto en revanche, la chaussette en coton est assez moyenne en terme de confort, et pas forcément idéale surtout si tu as des chaussures imperméables. Le coton va capter l’humidité, et ton pied ne va pas bien respirer. Vu qu’à moto le pied bouge peu tu ne risques pas de te faire d’ampoule, mais attention aux girolles qui peuvent pousser entre les orteils. A éviter donc.

La chaussette de ski

IMG_0431Budget : 5€ la paire

Pour ne pas biaiser le test, j’ai choisi des chaussettes de ski basiques. Heureusement que je cherche différentes solutions de chaussettes pour la moto et pas pour le ski, parce que sinon j’y serais encore. Il en existe des dizaines différentes, avec des caractéristiques ultra pointues. Le rayon faisait 10m de long, et il m’a fallu 5 minutes pour trouver la paire de chaussettes lambda. Ca doit faire 10 ans que je n’ai pas skié, alors autant te dire que j’étais largué… Je me suis posé tellement de questions qu’à un moment j’ai cru que j’étais en train d’acheter un appartement!

Donc cette chaussette se mérite, mais c’est le choix parfait pour l’hiver si tu es un grand frileux et fan des mi-bas (nul n’est parfait). Vu le format, leur utilisation est d’autant plus pertinente dans des bottes.
Le problème d’humidité est le même que pour la 100% coton, mais le gain en terme de chaleur est énorme et vaut le coup pour les longs trajets d’hiver. Elles sont aussi plus épaisses, et il faut donc avoir suffisamment de place dans tes chaussures sinon c’est surchauffe et pieds gonflés assurés.

La chaussette de rando

IMG_0429Budget : 5€ la paire

Ce sont des chaussettes qui, à la base, sont faites pour les marcheurs. D’ailleurs, celles-ci m’ont accompagné jusqu’en Ecosse lors d’une rando fabuleuse aux portes des Highlands. En y regardant de plus près tu pourras constater qu’elles ont vécu…

Pour les avoir soumises à un vrai test grandeur nature, je peux te garantir que ces chaussettes limitent les frottements et donc les ampoules. Tu vas me dire qu’à moto on s’en fout un peu non? Oui, mais elles ont un autre avantage : elles compriment légèrement le pied, pour favoriser la circulation sanguine et limiter la sensation de jambe lourde. Du coup c’est très confortable à moto, surtout pour les grands trajets où tu restes longtemps en appui sur le cale-pied sans bouger. C’est le top!

La housse de pied

IMG_0428Budget : 15 à 20€ la paire

Là c’est la version luxe de la chaussette, qui n’a de luxueuse que le prix et qui te coûte aussi cher qu’un plein d’essence. Pas de doute : on est bien sur un produit technique pour motard. Et pourtant, le catalogue et l’emballage ne vantent aucune caractéristique particulière. On a la marque, et la pointure. Basta.

La housse de pied comprime légèrement, tout comme la chaussette de rando. Peut-être un peu plus mais la différence n’est pas flagrante, et la compression diminue à chaque lavage… Niveau confort c’est pareil, et pas sûr que ces chaussettes préservent des ampoules.
Alors pourquoi payer 3 ou 4 fois plus pour le même résultat? C’est la grande question que je me pose. Donc vu l’absence d’argument de la part du fabriquant et du vendeur, et jusqu’à ce qu’on m’en apporte un, je considère que ces chaussettes sont une énorme arnaque. Fuyez-les!

Résultat du test : Il ne faut pas tomber dans le piège du tout technique, parce qu’au final on risque de payer seulement une étiquette.
Le verdict est sans appel, et le meilleur choix s’avère être la chaussette de randonnée. De son côté, la chaussette de ski est parfaite en cas de grand froid, mais c’est surtout le choix le plus stratégique pour les Fêtes parce qu’elle peut contenir tous les beaux joujoux que tu vois en rêve.

2 commentaires sur “ Test sac à dos Enduristan Hurricane ”

  1. Bonjour monsieur,

    Merci pour cet essai d’équipement, bienvenu lors de la recherche de matériel.

    Ce sac m’intéresse fortement car il est étanche, plutôt grand et semble très fonctionnel. Il me servira lors de voyages pour y mettre des contenus de haute valeur (eg ordinateur) lorsque je ne serai pas sur la moto (je compte ne pas trop le charger lors du roulage, comme préconisé dans vos écrits).

    Une ou deux petites questions avant de me lancer (puisque je ne voyage pas toute l’année à moto, hélas) : pensez-vous envisageable d’utiliser ce sac comme un sac de tous les jours ? J’entends par là l’utiliser pour aller en cours / au boulot (donc ordi portable avec sa housse protectrice, trousse, cahier) pour aller faire des petits courses… Ou y’a t’il des attributs caractéristiques d’un sac de moto qui gêneront ?

    Au bouts de quelques heures, avez vous ressenti des tensions à la nuque, que vous n’auriez pas eu sans le sac (ce qui m’arrive avec des sacs de rando par exemple à moto) ? Ou se fait t’il oublier ?

    En vous remerciant d’avance,

    Arthur

    1. Bonjour Arthur
      Ce sac à dos se fait complètement oublier. J’ai fait 9000km au Royaume Uni et 4000km en Inde avec ce sac sur le dos non stop.
      Je pense que ça peut être un sac parfait pour le quotidien mais il sera moins discret qu’un petit sac plus classique. Seuls vos goûts et vos souhaits permettront de savoir si c’est une solution envisageable ou pas au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − 3 =