Le vrai motard roule-t-il équipé ?

Qui est le vrai motard ? Faut-il rouler sur un roadster avec un pot akra, sur un maxi-trail à 30 000 balles, ou sur un gros chopper customisé à mort ? Ou alors c’est p’tet celui qui fait l’équivalent de deux fois le tour de la Terre tous les 4 mois ? Ah mais non… je suis con… Le vrai motard c’est celui qui roule équipé de la tête aux pieds ! Et au passage ça lui donne le droit de mépriser les adeptes du short+tongs. Mais le vrai motard, surtout, c’est celui qui n’aime pas qu’on lui dise ce qu’il doit faire. Surtout si c’est pour lui dire de rouler tout équipé. Il est d’accord avec ça au fond mais le reconnaître lui causerait une douleur insupportable. On marche sur la tête ? Oui monsieur.

Je pousse un peu ma gueulante et ça me fait du bien. Cet article est un cri du cœur pour tous ceux qui, comme moi, ont des potes chiants qui croient avoir le droit de mépriser ceux qui roulent sans équipement de protection et qui pourtant sont totalement contre l’obligation du port des gants. Si tu fais partie de ces motards-là, tant pis pour toi. Je t’aime quand même mais un peu moins aujourd’hui, ça ira mieux demain.

Rouler équipé c’est bien. Je suis le premier à m’équiper de la tête au pied, que je parte au boulot ou à l’autre bout de l’Europe. Mais je dois avouer que parfois le combo jean-basket prend le dessus quand la flemme est trop importante. Ma plus grosse sanction jusqu’à présent n’a été que quelques gouttes de pluie et je sais que je peux m’estimer chanceux. Mais tu sais quoi ? J’ai pas besoin qu’on me dise que c’est pas idéal, je le sais. Mon accident de l’année dernière m’a laissé avec une cheville qui restera fragile à vie, et pourtant j’étais équipé de la tête au pied. Alors je le sais, merci.

Je ne fais pas partie de ceux qui font constamment la promotion du « tout équipé » pour une simple et bonne raison : chacun fait ce qu’il veut avec son cul. Je ne vais pas frapper chez mon voisin pour lui faire la morale sur la clope, ni aller voir le mec à côté de moi au feu rouge pour lui dire d’attacher sa ceinture. Ça le regarde car en cas de problème ça n’impactera que lui. La seule chose qui m’emmerde, à la limite, c’est que je préfèrerais que mes cotisations sécu paient autre chose qu’une greffe de peau à un mec qui aura décidé de rouler sans gants à moto.

Ce qui me tue dans cette histoire, c’est que les plus grands détracteurs de l’obligation du port du gant à moto sont pourtant ceux qui méprisent ceux qui roulent pas équipé. Refus d’infantilisation ou rébellion traditionnelle des motards je ne sais pas, mais quand une mesure va dans le bon sens je ne peux que l’accueillir les bras ouverts. Si ça ne dépendait que de moi j’irais même plus loin. Quand on se présente au permis moto on doit avoir des chaussures fermées et un pantalon, en plus du reste. Ce n’est que du bon sens. Il a fallu une génération pour que le port de la ceinture devienne un réflexe que plus personne de censé n’ose remettre en question. Ce sera pareil avec l’équipement complet à moto, vous verrez.

Moi président, j’imposerai un équipement obligatoire complet identique à celui qu’on doit avoir le jour du permis. Moi président, je baisserai la TVA sur les équipements de protection du motard pour les rendre plus accessibles. Et moi président, je donnerai à tout le monde une semaine de congés payés supplémentaire avec roadtrip obligatoire. Vive la République, et vive la Motardie.

Si tu aimes, partage !

Encore un peu de lecture?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *