Test : la trousse à outils Enduristan

A force de tomber en panne ou de tomber tout court, j’ai fini par développer un 6ème sens de l’organisation pour repartir coûte que coûte. Enduristan France a apparemment suivi mes exploits de ces derniers mois et m’a envoyé de quoi m’occuper pendant mon roadtrip dans les Balkans : la fameuse trousse à outils Enduristan ! Il ne faisait aucun doute que grâce à ma poisse légendaire j’allais m’en servir à un moment ou un autre… et… ça a bien été le cas ! Je vous le dis tout de suite je crois qu’on tient une grande gagnante. Enduristan met la barre très très haut pour cet accessoire.

Devoir démonter la moitié de sa moto sur le bord de la route, j’y ai déjà eu droit en Normandie… Et je refuse systématiquement d’appeler la dépanneuse quand c’est quelque chose que je sais régler ! Alors quand je pars j’embarque avec moi le minimum pour parer aux problèmes les plus courants. Un cliquet avec les bonnes douilles, de quoi démonter les freins, des embouts de tournevis, une pince, un jeu de clés BTR… Ça me semble être le strict minimum pour partir l’esprit à peu près tranquille.

Je sais qu’il me manque beaucoup d’outils pour avoir une trousse complète. D’ailleurs, si vous voulez me conseiller quelques trucs à rajouter je suis preneur !

Chacun a sa technique. Petite sacoche souple, toolbox, trousse à outils. Jusqu’à présent je trimbalais une partie sous la selle, une autre dans le top case et pour les longues balades j’avais quelques outils dans la sacoche de réservoir. Bref c’était un peu beaucoup carrément le bordel. Enduristan m’a envoyé sa trousse à outils et depuis tout est impeccablement rangé ! Je ne vous montrerai jamais l’intérieur de mon top-case quand je suis en moto-boulot-dodo, mais vous comprendriez pourquoi c’est un exploit pour moi d’avoir quelque chose de parfaitement bien organisé. Je serais absolument incapable de faire machine arrière maintenant.

La trousse à outils Enduristan n’est pas révolutionnaire dans la forme. Le principe est assez basique à vrai dire. Une trousse de rangement qui se replie sur elle-même, avec des anneaux en élastique pour maintenir les outils, on l’a déjà vu cent fois. Mais là où Enduristan fait toute la différence c’est dans l’attention portée jusqu’au moindre détail. Simplicité et efficacité redoutable, je crois qu’Enduristan tient une bonne recette. En tout cas ça me botte bien comme façon de voir les choses.

Une fois dépliée on voit vite que c’est plus qu’une trousse à outils, c’est un vrai plan de travail ! Et la preuve que la trousse Enduristan a été faite pour moi : il y a même une plaque aimantée sur un des rabats pour être sûr que les vis ne s’échapperont pas. On a de la place pour bosser et pour poser toutes les vis… Fini la chasse au trésor dans les brins d’herbe. Certains se reconnaîtront je le sais très bien, pas la peine de faire les innocents…

Les anneaux pour maintenir les outils sont suffisamment nombreux pour permettre toute sorte de combinaison de rangement, et la petite poche zippée accueillera le reste. Le seul défaut de cette trousse à outils est que la colle maintenant le velcro au porte-embouts de tournevis ne tient pas du tout. C’est un problème connu d’Enduristan qui affecte malheureusement toutes les trousses à outils. J’ai contourné ce problème en rangeant le porte-embouts dans la poche zippée, tout simplement. Et on le vit très bien.

Et les matériaux choisis prouvent qu’Enduristan a conçu une trousse à outils qui est vraiment faite pour être déballée dans n’importe quelle condition, sur n’importe quel type de terrain. Même pas peur. C’est pas un tissu léger et fragile qui se déchirera petit à petit à force de bringuebaler sous la selle ou au fond d’une valise. Non, Enduristan a thermosoudé trois couches de tissu synthétique ultra robustes pour fabriquer sa trousse à outils : un anti-abrasion et un anti-déchirure pour lui assurer une longue vie, un une couche de vinyle rouge placée à l’intérieur pour mieux visualiser les outils.

Et prenons l’exemple de cet intérieur rouge qui est la marque de fabrique d’Enduristan. Dans ses sacoches latérales, ses gros sacs polochons et même jusqu’à la trousse à outils, cet intérieur rouge permet de voir ce que l’on cherche et y qui est évidemment toujours caché au fond. Sur un fond rouge, tout ressort plus nettement. C’est exactement le genre de petit détail génial qui te fait lâcher un « aaah mais c’est pas con du tout ça » et qui me font penser qu’Enduristan est peut-être une des marques à surveiller avec beaucoup d’intérêt maintenant qu’elle est enfin disponible chez nous.


Enduristan France

Trousse à outils Enduristan : sur la boutique

Prix : 34€

Caractéristiques

Construction à partir d’un tissu synthétique à trois couches thermo-soudées :

  • Couche extérieure en polymère extrêmement résistant à l’abrasion
  • Couche intermédiaire en filet de Nylon 1000D scellé contre les déchirures
  • Couche intérieure en vinyle rouge étanche pour visualiser facilement toutes les pièces et outils

Détails :

  • 56 anneaux élastiques afin de fixer les outils
  • 2 emplacements en caoutchouc pour les embouts de vissage
  • 2 larges surfaces pour déposer les outils
  • 1 surface aimantée pour garder la visserie métallique à portée de main
  • 1 poche intérieure à fermeture-éclair
  • 1 fermeture sécurisée par Velcro

Dimensions

  • Plié : 20*13,5 cm
  • Déplié : 45*78 cm


Si tu aimes, partage !

Encore un peu de lecture?

5 commentaires sur “Test : la trousse à outils Enduristan

  1. Ca avait l’air génial, jusqu’à ce que je comprenne que le prix c’est sans les outils ^^
    Et pourquoi une telle résistance ? Je veux bien qu’elle soit un peu chahutée au fond du top-case et qu’il faille parer à l’usure naturelle d’une utilisation régulière, mais 3 couches thermo-soudées et résistant à l’abrasion ??
    Je suis curieuse de découvrir leurs autres produits.

    1. Enduristan est spécialisé dans l’équipement ultra léger et ultra résistant pour les motos qui roulent en offroad bien veulu et qui sont souvent mises à rude épreuve. Du coup, tous leurs produits sont conçus dans cette optique là. La trousse à outils compris, parce que tu dois pouvoir la foutre dans un flaque de boue et la laver au karsher après.
      Pour mon utilisation assez traditionnelle ça signifie que cette trousse à outils restera avec moi pendant des très looooongues années.

    2. Je suis d accord avec toi. A ce prix tu peux déjà t acheter de bon outils ex; cle et embouts dexter fabrixatipn serieise .de chez Merlin + quelques clefs plates 8 10 13 15 17. + une bonne multiprise + pince universelle et tournevis multi embouts et te voilà paré pour moins de 40 E. Ensuite une trousse nylon ou plastique box pour 15 E chez gifi et voilà. C est beaucoup plus économique et en ayant un outillage sérieux de première nécessité pour motard pas forcément fortuné mais objectif

      1. J’en reviens des outils Dexter et des autres marques propres des grosses enseignes de bricolage. La qualité est très inégale, que ce soit dans la solidité ou dans la fabrication des outils à proprement parler (empreintes de tournevis, respect des cotes, etc). Ca dépanne bien, c’est ce que j’emmène avec moi d’ailleurs. Mais mon prochain objectif est d’acheter des vrais outils sérieux parce qu’au bout d’un moment si tu veux bosser correctement il faut du matos sérieux.
        Et personnellement, je préfère mettre 34€ dans une trousse à outils qui va durer 10 ans plutôt que d’acheter 5 ou 6 housses en nylon à 15€ sur la même période.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *