Test : Casque SHARK SKWAL

Avant toute chose, je dois préciser que j’ai acheté ce casque il ne m’a pas été fourni. Je l’ai payé au prix public, sans remise spéciale. Cet article ne m’a pas été commandé par le fabriquant (Shark), ni le revendeur (Motoblouz). Ce test se veut impartial et informatif pour ceux qui envisagent d’acheter ce casque.


Suite à mon accident, j’ai dû changer de casque, et j’ai orienté mes recherches en fonction de mon budget (moins de 200€). Heureux de trouver enfin le moyen de devenir un motard brillant, j’ai jeté mon dévolu sur un Shark Skwal Blank 2015. Et cocorico : Shark, c’est du français!

Le Skwal existe en plusieurs coloris, avec ou sans motif. J’ai choisi la version Blank (sans motif) en noir brillant. C’est le plus sobre, et il a l’avantage d’être le moins cher de la série. L’argument principal du constructeur repose sur les trois LED intégrées, qui lui donnent un look unique. Je ne sais toujours pas si j’aime ou pas, mais j’ai osé.
C’est un très bon casque milieu de gamme, qui présente un niveau d’équipement tout à fait correct et sans surprise en dehors des LED. Je vous le recommande, bien que les finitions intérieures ne soient pas à la hauteur.

20150905_194755_HDR

Points forts

Ce casque protège bien, et c’est bien la première chose qu’on lui demande :  il affiche le score honorable de 4 étoiles sur 5 au crash-test SHARP. C’est en anglais, mais pas besoin de parler la langue de Mister Bean pour comprendre leur système de notation. Quand je recherche un casque, je croise mes recherches avec les résultats SHARP. Beaucoup de casques qui sont mis en avant par les revendeurs s’avèrent en fait être complètement nazes en cas de chute.

Le Skwal est livré avec un pin-lock. Ce système anti-buée est aussi efficace qu’indispensable, et il était hors de question que j’achète un casque qui en était dépourvu. Mais pour le reste c’est un casque qui se situe dans la moyenne : il est en thermoplastique, muni d’une double-visière solaire intégrée et d’une fermeture par boucle micrométrique. Comme tous les Shark, le Skwal permet aux porteurs de lunettes d’être à l’aise, et il est prêt à recevoir le système bluetooth de la marque. Le Skwal dispose de deux aérations, qui remplissent leur tâche mais elles ne m’ont pas impressionné. A la décharge du Skwal : mon ancien casque est un Caberg Ego, le roi de la clim.
J’étais sceptique quand j’ai vu Shark se la jouer Bonux, et oser revendiquer l’exclusivité d’un système de visière (autoseal) plus étanche qu’étanche. Je me méfie toujours des fausses inventions, surtout quand elles sont baptisées d’un terme technique qui en jette. Mais à mon grand étonnement, l’épreuve de la route a prouvé que je suis mauvaise langue :  le système est assez efficace, et ce niveau d’insonorisation est rare pour les casques de cette gamme de prix.

Mais revenons à l’atout principal de ce casque : les trois LED. Selon mes critères visibilité = sécurité, et le contrat est rempli : quand vous portez ce casque, tous les regards se tournent vers vous. Enfin… si vous roulez de nuit, parce qu’en pleine journée elles sont totalement invisibles. Ca vous rend plus visible, mais un conducteur qui ne vérifie pas ses rétro ne vous verra pas davantage…
Le bouton activant les LED se trouve assez facilement quand on porte des gants (heureusement), mais il est tellement bien protégé dans le rembourrage qu’il faut appuyer assez fort pour l’activer. Mauvais point pour la finition, mais le système est assez simple : une pression pour allumer les LED de façon continue, une autre pour l’intermittence, et une troisième pour tout éteindre. La batterie (vendue pour 5000 cycles et 5h à 10h d’autonomie) est installée sous les mousses du casque, et on ne la sent absolument pas. Elle se recharge grâce à un câble fourni, et la prise de la batterie se cache dans le casque. La prise est du micro-USB et c’est bien vu : c’est la même connectique que les chargeurs de téléphone portable.

Points faibles

Le seul problème de ce casque est la finition de la partie intérieure. C’est dommage parce que l’extérieur est bien taillé, et il a vraiment une belle gueule. La bavette sous le menton en tissu fait vraiment cheap, comparée à une vraie bavette en plastique. Heureusement, elle est amovible. Shark a aussi rajouté une bavette de protection sous la nuque, dont l’esthétique m’a laissé un peu perplexe. Je pense que son véritable but est de protéger la batterie et la prise USB, mais un petit effort aurait été le bienvenu.

Si vous roulez avec la visière ouverte, l’air créera un sifflement même à faible vitesse.

Il y a aussi des reproches que je fais à de nombreux casques, ce n’est pas exclusif au Skwal : les coutures sur les mousses au niveau des joues commencent déjà à s’effilocher, elles ne doivent pas aimer ma barbe de trois jours, et la double-visière solaire est rapidement envahie par la buée lorsque l’on est à l’arrêt.

Si tu aimes, partage !

Encore un peu de lecture?

8 commentaires sur “Test : Casque SHARK SKWAL

  1. Bonjour j’ai acheté ce casque pour les mêmes raisons que celles citées dans l’article et je dois être tombé sur un mauvais lot, parce que je suis plus que déçu!
    La batterie ne tiens pas plus de quelques heures en veille, complètement chargée le matin et les leds ne s’allument plus le soir.
    L’écran solaire prend la buée même avec les aérations et si on roule en dessous de 100km/h
    Les tissus ont commencé à s’efilocher après 2-3 utilisation comme si j’avais passé une rape dessus…
    Mais le pire : un sifflement continu même visière fermée à partir de 50-60km/h qui devient insupportable vers 90-110 et suicidaire à 160km/h (heu je veux dire 130) alors même que le système auto seal avancé est censé le rendre étanche et insonorisé, d’après même plusieurs article que j’ai pu lire a son sujet. Le casque est déjà parti en garanti pour la visière car un côté se fermait mal, et il est revenu après 2 mois et une platine changée mais toujours avec ce p***** de sifflement!
    Jai un énorme doute sur le fait que mon casque ai des gros défaut de fabrication, puis-je avoir votre avis avant de retourner encore au magasin et de faire chier shark?
    Merci!

    1. Salut Patrick,
      Malheureusement tu as dû tomber sur un mauvais lot, parce que ce casque n’a pas autant de défauts normalement.
      As-tu pris la bonne taille ? Parce qu’un casque légèrement trop grand deviendra vite insupportable niveau turbulences et sifflement.
      Pour la buée, tu dois faire partie des gros respireurs. La solution consiste à virer la mentonnière.

      1. Bonjour et merci pour votre réponse rapide !
        Je vais essayer le conseil concernant la mentonnière pour la buée.
        Concernant la taille, il s’agit d’un casque L, qui est peut-être un petit peu micro trop grand, enfin je sens que le casque appuie sur mes joues mais mon front n’est pas compressé (j’en avais mal à la tête avec la taille M) par contre le sifflement est bien uniquement au niveau de la visière côté droit. J’ai essayé plusieurs fois en tournant la tête de tous les côtés, en la tournant à droite et donc en exposant uniquement le côté gauche, aucun bruit, quel bonheur ! et plus je tourne vers la gauche plus le sifflement s’intensifie. J’ai essayé avec les aérations ouvertes/fermées mais ça ne change rien…
        Je viens d’avoir une réponse du SAV de chez SHARK, ils me conseille de le renvoyer par le biais de mon revendeur pour analyse…

        1. Renvoie-le. J’ai un sifflement avec visière ouverte seulement, ce qui est souvent le cas avec les casques de cette gamme de prix.
          En plus tu as un défaut sur la batterie aussi…. Ca fait beaucoup.
          Perso c’est mon 2e casque. Mon principal est un Shoei GT Air. Cher, mais excellent

  2. Ça fait 1 semaine que je roule avec. Globalement satisfait mais je le trouve presque trop insonorisé par rapport a la passoire qui me servait de casque avant (Dies Chronos)! Je n’entend plus les grognements de mon moteur …:-/ (z1000 +ligne akrapovic) J’ai découvert le pinlock… vraiment efficace pour la buée mais dommage ce soit l’écran solaire qui s’embue si vite… Étanchéité, insonorisation, ventilation, rien a redire. L’aérodynamisme du casque amène un filet d’air dans la nuque pas des plus agréables. Surtout sous la pluie, car qui dit air, dit eau ! Mais c’est pas pire non plus. On s’y fait.

    J’adore le look de cyborg que donnent les leds. Inutiles le jour (et donc pour les motards du dimanche), mais fait son petit effet la nuit, en ville et en remontée de file . Petite astuce pour augmenter la longévité de la batterie quand vous ne vous en servez pas pendant longtemps: Ne la rechargez pas avant stockage! Une batterie lithium – contrairement aux batteries de voitures – n’aiment pas être stockée chargée. C’est d’ailleurs pour ça que la batterie n’est pas chargée a l’achat du casque.
    Par contre, faut savoir que la batterie sera morte avant le casque… je lui donne au grand maximum 2 hivers de durée de vie (sauf mauvaise série, évidemment). Mais ça reste un casque joli et efficace, même sans les leds.

    1. Tu as tout dit.
      Ca reste un casque à 200€, donc dans la fourchette milieu de gamme, avec un excellent rapport qualité prix. Mais il ne fera pas des miracles, comparé à des casques haut de gamme réputés.

      Après plusieurs mois je constate que les mousses se tassent vite, mais ça c’est vraiment le défaut général de la marque à mon avis.
      Donc il faut vraiment se mesurer la tête pour choisir la bonne taille avant l’achat.

  3. Je possède ce casque depuis juin 2015 et franchement je suis assez d’accord avec l’article. Casque qui me convient parfaitement (confort, esthétique, protection …) surtout à ce prix là (il ne faut pas l’oublier).

    Le seul grand défaut … 2 écrans cassés au niveau la fixation gauche … J’ai lu énormément de poste à ce sujet … et là par contre ça casse tout ! Surtout que le 1er écran a été changé gratuitement car il était encore sous garantie, mais le deuxième m’a coûté 70 euros !!! …. pour la même qualité !!! Là ça craint franchement … A chaque ouverture je prie pour qu’il ne casse pas !!!!!

    1. J’ai effectivement entendu beaucoup de choses sur la fragilité de la visière effectivement, mais je n’ai pas ce problème. Je ne porte plus ce casque aujourd’hui donc je ne pourrai pas me prononcer là dessus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *