25 jours et 6939 km plus tard…

Le roadtrip est fini. Ca y est. Après 25 jours de voyage nous sommes de retour à la maison… Nous avons traversé la France, l’Italie, la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, l’Autriche et l’Allemagne. 6939 km et des tonnes de paysages différents, à couper le souffle. Et dire qu’il faut déjà retourner au bureau… Pour clôturer le voyage et vous aider à y voir plus clair si vous n’avez pas tout suivi, je vous propose une petite rétrospective.

Sachez déjà que je que n’ai qu’une seule frustration. Oui, je n’ai pas atteint les 7000km ! Les mauvaises langues diront que les kilomètres manquants sont ceux que nous avons fait en dépanneuse, après avoir crevé en Ardèche

Ce voyage était une aventure extraordinaire pour moi. C’est la première fois que je passais autant de temps sur la route, et j’étais terriblement impatient de découvrir les pays de l’ex-Yousgoslavie. Aucun des 25 jours de voyage ne se ressemble.

Nous avons traversé des lieux absolument magnifiques comme la vallée de la Soca et le Parc National du Triglav en Slovénie, les grandes plaines de Bosnie et le Durmitor au Monténégro. Il y a aussi tous ces petits paysages à la beauté toute simple qui défilent le long de la route et qu’on peut malheureusement pas tous photographier. Nous avons vu tellement de choses en un mois que j’ai l’impression d’être parti depuis beaucoup plus longtemps que ça.

Ce que je trouve le plus excitant quand on traverse un pays par la route ce sont tous ces petits coins reculés qu’on découvre. Tous ces endroits qu’on ne voit pas sur les cartes postales, parce que ce sont des lieux de vie banals mais qui renferment vraiment l’âme d’un pays. Et c’est vraiment ce qui est le plus dépaysant selon moi. Notre passage dans la République Serbe de Bosnie et l’Albanie ont certainement été les plus surprenants sur ce point. Cette impression de « far east » dont je parlais était extrêmement vive. En passant une simple frontière j’ai eu l’impression de faire un bon de 3000 km d’un coup.

Même les journées les plus difficiles resteront malgré tout un excellent souvenir, comme la casse de PEB au beau milieu de nulle part qui nous a permis de recevoir une belle leçon de vie de la part de nos sauveurs Slovènes Rudolf et Marko. La Slovénie a vraiment été la plus grosse surprise de ce voyage. Quand j’ai réfléchi à ce voyage je voyais la Slovénie comme un simple lieu de transit… et quelle erreur ! Je suis littéralement tombé amoureux de ce pays. Les gens, les paysages, les routes. Je sais que la perfection n’existe pas, mais la Slovénie s’en rapproche beaucoup je trouve. J’y retournerai prochainement, c’est certain.


Pour que ce soit plus visuel, j’ai tout compilé dans une carte interactive. Comme vous le savez, je suis parti sans roadbook, sans programme, sans rien. J’ai fait cette carte en rentrant donc il est possible que j’ai zappé quelques routes.

  1. Paris / Dordogne => On the road again…
  2. Dordogne => Le plaisir simple des routes de Dordogne
  3. Dordogne / Aubenas => Les liaisons dangereuses
  4. Aubenas / Vercors =>Partir, c’est pourrir un pneu
  5. Vercors / Cannes => Mon instant kéké sur la Route Napoléon // Journée off : île Sainte Marguerite
  6. Cannes / Venise => Venise… en moto ???
  7. Venise / Slovénie => Bienvenue en Slovénie
  8. Slovénie => Le chat noir Slovène
  9. Slovénie / Croatie => Le début de la route de côte Croate
  10. Croatie => Gros coup de fatigue sur la route en Croatie // Journée off : les Lacs de Plivitce
  11. Croatie / Bosnie-Herzégovine => Le « far east » Bosniaque
  12. Bosnie-Herzégovine / Monténégro / Albanie => Le Parc National du Durmitor
  13. Monténégro => Kotor et ses environs
  14. Monténégro / Croatie / Slovénie => Journée off : De retour en Slovénie, sur la route du retour
  15. Slovénie / Italie / Autriche => Dernière balade Slovène…
  16. Retour via l’Autriche et l’Allemagne

Si tu aimes, partage !

Encore un peu de lecture?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *