Rando TT Pirate 2016

Rando TT 2016 #4

Aujourd’hui j’ai fait mon premier baptême de TT. Cigalou a pu me prêter son Honda 600XL, juste à temps pour que je me foute au tas…

Faut dire aussi que le loustique il m’a emmené dans des pistes sans aucun préliminaire, ni petit mot doux glissé tendrement à l’oreille pour m’expliquer comment faire. Mais j’aime cette façon de faire : c’est une fois que tu as le nez dans la merde que tu apprends le mieux.

Sauf que j’ai triché. Il y a 10 jours j’ai sous-tiré quelques précieux conseils à Lolo Cochet. En gros je lui ai demandé de m’expliquer comment rentrer autrement qu’en ambulance… J’ai eu un briefing complet et sans équivoque : “si tu roules assis, tu te vautres”. Au moins c’était clair !

Dès le premier chemin je sais que c’est parti. Debout sur les cales-pieds à chercher une position qui m’est totalement inconnue, j’avance. Et ça marche pas trop mal ! Je ne comprends pas trop ce qui se passe mais même si la roue arrière dandine dans la boue, ça passe ! Je ne maîtrise pas le passage de rapport debout donc je m’asseois par moments… et il avait raison le Lolo. A chaque fois j’ai l’impression que la roue avant par en vrille complet…

Premier gros obstacle technique : une descente dans un pierrier qui ressemble au pire toboggan d’Aquaboulevard. Pour me rassurer Cigalou trouve le mot juste. “C’est à cet endroit que Baptiste a explosé son carter cet été “. Mais en plus, pour rigoler, il y a une grosse couche de boue sur les pierres… je réussis l’exploit de descendre sans me vautrer mais je ne sais vraiment pas comment. Ma technique est hideuse si ce n’est inexistante, mais ça roule donc en avant…

Du coup je prends confiance, je me sens chaud. C’est pile à ce moment-là que je me vautre, bien évidemment ! Mais alors là je fais pas semblant. Je tombe dans les pierres assez lourdement comme un gros poireau…  Le XL de Cigalou accuse un peu le coup mais il redémarre. Je l’ai abîmé et je m’en veux terriblement…

On m’avait dit que le TT sanctionnait tous les ego surdimensionnés. En 30 secondes de sur-confiance j’ai compris ma douleur…!

Si tu aimes, partage !

Encore un peu de lecture?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *