Xavier, mon sauveur

Rando TT 2016 #2

Je vous présente mon sauveur : Xavier. Il m’a laissé squatter son garage et ses outils pour installer les nouveaux roulements du V-Strom… Je vais pouvoir aller me geler les grelots comme prévu !

Donc maintenant je le sais c’est bon : frapper comme un bourrin sur des roulements c’est pas du tout la bonne solution ! Après le massacre de dimanche j’ai commandé en urgence deux nouveaux roulements, avant de jeter une bouteille à la mer en espérant trouver une âme charitable. Et je dois vraiment vous dire merci à tous ! Je ne m’attendais pas à recevoir autant de messages de conseil et de propositions de coup de main (un grand merci aux membres de la page traillistes !)… Une belle démonstration que l’esprit motard est toujours vivant les gars !

Forcément avec un roulement en moins j’ai pas envie de rouler trop loin pour bricoler… et mon sauveur apparaît : Xavier ! On habite vraiment pas loin l’un de l’autre et puis il serait peut-être temps de se rencontrer depuis le temps qu’on discute par clavier interposé…

Grâce à tous vos conseils j’ai pu trouver la bonne solution : fabriquer une petite presse artisanale en utilisant une tige filetée, des écrous et des rondelles. Mais le souci c’est que mon cerveau frôle la surchauffe. Je suis totalement paniqué à l’idée de rater et de ne pas pouvoir partir à temps… Xavier me rassure : ça va bien se passer.

Et effectivement ! Quand je débarque dans son garage je comprends tout de suite que je mets les pieds dans un temple de la mécanique ! C’est limite du porno pour bricoleur… Il y a TOUT ! Quand je vois l’état des deux anciennes cachées sous les bâches, je me dis que le mec il a pas seulement les accessoires : il a aussi le talent.

Xavier me guide pas à pas et met le petit coup de clé qui va bien au bon moment. On peut pas rêver mieux pour apprendre correctement. En deux temps trois mouvements j’enlève les vieux roulements et je pose les nouveaux. La classe !

On a torché ça vite fait bien fait, en 45 minutes maximum. Mais en plus d’être doué avec ses mains il est super sympa le Xavier ! Alors on papote mécanique et bricolage autour d’une bière, puis deux.  Je ne vois pas le temps passer. La nuit tombe et il est déjà l’heure de rentrer… Si vous saviez à quel point je me sens soulagé que la moto soit réparée à temps !

Prochaine étape : faire les valises.

Si tu aimes, partage !

Encore un peu de lecture?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *