Les 17 Tournants

Les motards parisiens se rassemblent à Bastille et sur les Champs-Elysées le vendredi soir. Dans les années 80, le rituel impliquait souvent une virée dans la vallée de Chevreuse, qui n’est qu’à une petite demie-heure (si on veut garder son permis) en passant par la N118. Le Traité de Motarologie m’imposait donc d’aller y frotter mes pneus.

Honte à moi, je n’étais encore jamais allé faire les 17 Tournants. Donc nous y voilà : je me lève aux aurores pour fêter le week-end, et à 8h je saute dans les bottes avant de tailler la route. J’ai pensé à tout : charger la SJCAM, faire le plein d’essence, et repérer la route. Enfin, pas tout à fait : sur les routes en forêt, on se les gèle! Les 5° à l’ombre me rappellent qu’il commence à être temps de ranger les gants d’été, et de mettre la doublure…

En Ile-de-France, les routes sympa à moto sont plutôt rares : on a plus l’habitude de trouver des grandes lignes droites au milieu des champs que des petits virolos rigolo. Quand c’est pas de l’autoroute bétonnée. Du coup, difficile de passer à côté de la Vallée de Chevreuse et de la route des 17 Tournants, ou de la Forêt de Fontainebleau et de sa route de l’Escargot (qui fera l’objet d’un prochain article).

Vu que je suis du genre matinal, j’ai pu profiter des premiers rayons de soleil sur la campagne, du léger brouillard à la sortie du bois, et de routes désertes! Si tu fais 20km pour sortir de Paris, tu peux te retrouver au milieu des champs et des bois. Dépaysement total, même si l’illusion ne dure jamais longtemps. Et à 8h30, les motards qui ont 2 grammes de cerveau (pas comme moi, donc) sont encore sous la couette.

carte chevreuse 2

Seul avec ma SJCAM et la goutte au nez, je pouvais attaquer la route des 17 Tournants en roulant comme un grand-père, sans avoir peur d’être jugé. Au premier passage, je cherchais le radar de tronçon (qui en fait est ailleurs dans la Vallée), et comme la route était humide je ne taquinais pas l’angle. Cette route est limitée à 50km/h, et il n’y a aucun temps mort : tous les virages s’enchaînent, et certains sont assez serrés. Quand je ne connais pas la route je roule tranquilou, et vu qu’il n’y a aucune visibilité à l’entrée des virages faut vraiment pas faire le zinzin. Le dernier virage (en ascension) est assez long et j’ai baptisé la tétine de mon cale-pied en la débarrassant de quelques grammes d’alu inutiles.

La route est courte, donc c’est comme à Disneyland : s’il n’y a personne dans la file d’attente, tu refais l’attraction en boucle! J’ai dû la faire 2 ou 3 fois avant d’aller promener mes roues plus loin. Au retour, vu que je n’ai ni GPS ni de carte (je conduis à l’instinct et à la mauvaise foi) ce qui devait arriver arriva : je me suis perdu. Mais je me suis retrouvé par hasard au pied des 17 tournants. Du coup j’ai refait le tour 3 fois.

Si j’ai fait autant d’allers-retours sur cette route, c’était pour bien m’imprégner des virages parce que je ne vais pas y retourner tous les weekends. Ca vaut le coup d’y aller, rien que pour la tradition, mais le reste de la Vallée de Chevreuse vaut tout autant le détour. J’ai emprunté des routes où j’ai pris beaucoup plus de plaisir à enrouler les virages, que dans les 17 Tournants. Le manque de visibilité sur cette route transforme toute descente rapide en partie de roulette russe, et ce n’est pas le genre d’adrénaline que je recherche.

Si tu aimes, partage !

Encore un peu de lecture?

8 commentaires sur “Les 17 Tournants

  1. Très sympa ta petite balade ! Et je suis comme toi, je m’oriente à la mauvaise foi (donc, je suis souvent en retard parce que les routes bougent beaucoup)
    J’ai bien aimé ta video aussi, mais comme ce n’est pas moi qui conduis, ben du coup ça m’a foutu le tournis O.o

  2. Vous appelez cela des virages, Mdr !!! Chez moi, le Lot (46), venez apprendre ce que sont des routes à virages; et nous, en plus, on a des chevreuils et des sangliers en sortie d’un virage sur 2. Juste pour le sport.
    Trêve de plaisanteries, tu écris super bien, et c’est un vrai plaisir de suivre ton blog !!!
    et je suis un homme de gout, je roule en XJR …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *