Journée off : De retour en Slovénie, sur la route du retour

La Slovénie ne devait être qu’une étape minuscule de notre roadtrip, juste un point de passage (presque) obligé pour rejoindre le Monténégro. Finalement, c’est le pays qui m’a le plus marqué durant ce voyage ! Sur la route du retour nous prenons donc quelques jours pour refaire un petit tour en Slovénie.

La Croatie me laisse un goût amer. Entre le nombre impressionnant de touristes et les prix démesurés pour la région, je n’ai aucun regret à l’enjamber en deux grandes étapes pour arriver plus vite en Slovénie.

Après trois semaines et demie de roadtrip, Anaïs commence à avoir du mal à supporter les longues étapes. Je l’aime bien cette petite passagère. Et vu que ça fait 6 ans qu’elle me subit et j’aimerais bien que ça dure encore un peu, je la ménage. Je nous organise un petit programme cool, avec des petites étapes et pas trop de moto. C’est pourquoi cet article est classé comme « journée off ».

Je partage rarement mes journées sans moto, parce que ce n’a pas vraiment d’intérêt sur un blog de motard. Mais je le fais lorsque j’ai envie de partager avec vous des images qui m’ont particulièrement fait mal à la rétine…

Même si c’est terriblement touristique et classique, je pense qu’il y a quelques lieux incontournables à voir en Slovénie : les Grottes de Postojna et le château de Predjama figurent sans doute en tête de liste.

Quelques infos pratiques pour les Grottes Postojna. Prévoyez un vêtement chaud car il fait seulement 10° dans les grottes. Le parking est gratuit pour les motos (il suffit de passer entre les plots) et il y a des consignes pour poser ses affaires, même si je ne les ai pas trouvées. La visite dure 1h30 environ.

Le Château de Predjama se trouve à 9km des Grottes de Postojna et la route pour y aller est plutôt sympa. La dernière visite est à 16h apparemment. Du coup on l’a ratée… Mais c’est joli quand même !

La dernière visite qui nous a vraiment surpris c’est Ljubljana. Pour vous planter le décor rapidement, imaginez une capitale à taille humaine avec des maisons en plein centre-ville, et une atmosphère simple et détendue. J’ai rarement trouvé ça dans une ville, et autant dire jamais dans une capitale européenne. C’est simplement beau, calme, presque apaisant. Tout est propre, tranquille, c’est pas le bordel comme à Paris.

En fait, à la fin de chaque voyage j’ai de moins en moins envie de rentrer…

Si tu aimes, partage !

Encore un peu de lecture?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *