Allemagne+Pologne 2016 : une petite balade de printemps

Pour marquer le premier demi-anniversaire de mon blog j’ai décidé de lui offrir un petit lifting, un joli .fr, et un premier voyage : je vais partir de Paris pour aller me dégourdir les pneus sur plus de 3800km!

Tout est parti d’un coup de téléphone de mes potes : « Allô face de @µ#? Ça te dit d’aller à Berlin 3~4 jours pour le 1er mai? » Vu que j’adore cette ville, et que ça risque d’être un grand moment de n’importe quoi, je n’ai pas hésité une seconde. Sauf que pendant que j’attendais la validation de mes congés, le prix du billet d’avion a explosé : j’ai découvert que Berlin est une destination très prisée à cette date donc les avions se remplissent vite…

Alors que je m’arrachais les rares cheveux qu’il me reste en ratissant internet à la recherche d’un billet d’avion pas cher, j’ai eu une épiphanie : partir en moto me coûterait le même prix!

  • Inconvénients : se taper 10h de route au lieu de 2h en avion. 
  • Avantages : faire respirer la moto et voir du pays, gérer mes étapes comme je l’entends, sans risque de tomber encore une fois sur un avion en panne/en retard/en grève.

C’est donc décidé : cette fois je pars en moto!

Puis une autre idée m’est venue : pourquoi me contenter de trois jours de vacances quand je peux prendre la semaine complète? Et quitte à partir jusqu’à Berlin, autant pousser le plus loin possible! Ca tombe bien, j’ai un petit cousin exilé à Gdansk en Pologne. « C’est à 6h de route de Berlin? C’est tout?! Par-fait! ».

Le plus dur a été me décider sur l’itinéraire du retour. Grisé par l’euphorie, je commençais à avoir la folie des grandeurs et il m’aurait au moins fallu une semaine supplémentaire pour tout faire. Tant pis, ce sera pour une prochaine fois… Je rentrerai donc en tirant presque tout droit, en passant par Prague et par la Forêt Noire.
Mon itinéraire n’est pas construit pour enchaîner de belles routes viroleuses, mais pour réussir à tout faire dans les temps. Il semblerait que je sois attendu au bureau le lundi matin… Je devrai donc emprunter de longues portions d’autoroutes, surtout à l’aller jusqu’à Francfort et Berlin. Pour mes étapes suivantes qui me conduiront jusqu’à Prague et à Freibourg, je m’en éloignerai le plus possible. Et avant de rentrer à Paris je m’accorde un petit plaisir : aller chatouiller la bande de peur dans les virages de la Forêt Noire, et des Ballons d’Alsace!

En choisissant de raconter ce trajet qui me conduira jusqu’à la Mer Baltique, je veux montrer qu’avec un peu d’envie tout le monde peut enfourcher sa moto et traverser une partie de l’Europe même avec un budget serré.

Je crée donc une catégorie dédiée pour mon carnet de voyage : Allemagne+Pologne 2016. Ce sera mon fil rouge pour te parler de mes préparatifs, de l’équipement avec lequel je vais partir, de mes conseils pratiques… et surtout de mon voyage!

Si tu aimes, partage !

Encore un peu de lecture?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *