50ème article : bilan et projets

1 an, 50 articles, 25 000km au guidon, 2 voyages, 1 moto envoyée à la casse et 1 autre revendue en kit… L’heure est venue de faire mon premier bilan et de vous parler de mes projets pour la deuxième année!

Je voudrais commencer par te remercier toi, cher Lecteur, car c’est grâce à chacun d’entre-vous que ce blog vit et que chaque semaine je me sors les doigts du casque pour écrire un article (parfois deux). Vous êtes presque 900 à me suivre sur Facebook, 700 sur Twitter, et le compteur de visites du blog enregistre de nouveaux records régulièrement! On n’est pas des millions mais on est bien, et ça dépasse de loin les espérances que j’avais en bossant sur les 3 premiers articles avant l’ouverture du blog…

En me lançant il y a un an je ne savais pas vraiment où ça allait me conduire. J’ai créé le personnage du « Motarologue » et je n’ai pas mis de photo de ma tronche parce que je ne voulais pas être le sujet de mes articles : je voulais reprendre à zéro toutes les certitudes dans une pseudo-démarche méthodique, et aller vérifier le bien fondé des choses par moi-même sans me contenter de l’avis de tel ou tel mec. Je ne voulais surtout pas me poser en référence parce qu’il y a un an ma culture motardesque était très limitée (elle l’est encore aujourd’hui, mais un peu moins j’espère), je voulais être une sorte d’agitateur un peu chiant qui va poser la question que les discours officiels n’abordent pas et apprendre les choses au rythme de mes articles.

Ma première idée était de m’appeler « le motard inculte », mais ça sonnait mal et pas très bankable… Puis ma copine a eu l’idée du « Motarologue », pour faire écho à ma démarche de fouineur expérimenteur et tout en donnant un sens nettement plus positif! Mais il ne faudra jamais prendre au premier degré ce pseudo, qui pourrait laisser penser que je m’autoproclame expert. Ce costume était beaucoup trop grand pour moi au début, et petit à petit je construis mon expérience et je gagne mes galons pour le remplir. Je fais partie de ces têtes-de-lard qui ont un avis tranché sur beaucoup de choses, mais je ne me considérerai jamais comme une référence. J’aime l’échange et je reconnais toujours quand j’ai tord.

En tant que blogueur j’ai tenté de me faire ma petite place dans un petit recoin du monde de la moto, et j’ai dû relever énormément de nouveaux défis hyper stimulants. C’était aussi un nombre d’heures incalculable à taper sur mon clavier jusqu’à tard dans la nuit, autant de remises en question, d’échecs, de déceptions, quelques mauvaises rencontres…
Mais je me suis surtout énormément amusé! J’ai rencontré beaucoup de motards géniaux que je n’aurais jamais croisés sans ce blog, et j’ai même eu la chance de me faire quelques amis en cours de route. J’ai dépassé mes propres limites tellement de fois alors que je croyais avoir atteint un plafond…

Et voilà pourquoi avec le temps mes articles sont devenus un peu plus personnels, et le blog continuera dans cette direction.

Je serai moins actif cet été car je vous prépare une nouvelle formule du site pour la rentrée, en séparant la « motarologie » (les tuto, les conseils, les trucs pratiques etc) et le blog pour parler davantage de moto dans mes articles hebdomadaires.
A la rentrée je vous parlerai de mon voyage complètement fou dans les Alpes qui a muté en tour de… Corse! 10 jours de voyage entre pluie, chute, réparations de fortune et routes de fous furieux que je vous raconterai en autant d’articles. Je vous réserve quelques photos qui seront un antidépresseur parfait pour affronter le blues de la rentrée! Ou l’empirer, question de point de vue…

Si tu aimes, partage !

Encore un peu de lecture?

2 commentaires sur “50ème article : bilan et projets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *